FANDOM


Le Buster Call (バスターコール, Basutā Kōru) est une opération de destruction massive, l'ultime force d'attaque militaire de la Marine. Déclenchée par un Escargophone doré, elle réunit 10 Navires de Guerre ainsi que 5 Vice-Amiraux de la Marine qui commandent les opérations.[3][4] Combinant une force de frappe inouïe et une force militaire qui anéantit tout sur son passage, il s'agit en quelque sorte d'une démonstration de force exhibant la doctrine de la Marine, la Justice Absolue.[5]

Cibles du Buster Call

Le Buster Call est la plus puissante intervention militaire existante, elle est effectuée uniquement dans des circonstances particulières. L'objectif d'un Buster Call est généralement de détruire un criminel ou un groupe de criminels qui s'avèrent extrêmement dangereux pour le Gouvernement Mondial. Cette attaque peut également avoir pour objectif de raser entièrement une île, quelle qu'elle soit, peu importe ceux qui s'y trouvent. En d'autres termes, il s'agit de l'attaque la plus inhumaine de la Marine, annihilant toute forme de vie, pour décimer le mal concerné. Le Buster Call a été lancé à deux reprises, provoquant dans les deux cas la destruction de l'île impliquée.[6][7]

Incident d'Ohara

Le premier Buster Call a été lancé sur l'île d'Ohara pour sanctionner les archéologues qui faisaient des recherches sur le Siècle Oublié (ce qui est considéré comme un crime par le Gouvernement Mondial).[6][1] Bien que les militaires aient évacué une partie des civils sur un bateau, Sakazuki alors Vice-Amiral à l'époque le détruisit, considérant qu'on ne pouvait prendre le risque qu'un des Archéologues s'échappe et que la mission soit un échec. La seule survivante de ce Buster Call est Nico Robin, qui put en réchapper grâce à l'ex Vice-amiral Haguar D. Sauro et à Aokiji.[8]

Buster Call d'Enies Lobby

Les navires du buster call

La flotte entière du Buster Call

Le second Buster Call de la série est celui d'Enies Lobby. Déclenché accidentellement par Spandam qui s'était trompé d'Ecargophone, il a pour but de raser l'île et tous ses occupants pour capturer Nico Robin. Spandam avait reçu cet Escargophone d'Aokiji comme moyen de pression pour que Robin accepte de se soumettre.[9] Il a mobilisé les amiraux Strawberry, Yamakaji, Doberman, Onigumo et Momonga.[4] Malgré le fait que toute l'île aie été rasée,[7] ce Buster Call est considéré comme un échec, car l’Équipage du Chapeau de Paille et la Franky Family parviennent à en réchapper.[10]

Impact sur les victimes

Ce déchaînement extrême de violence traumatise à vie les survivants tel que Robin (qui perdent leurs proches) et anéanti de nombreuses vies qui n'ont pas réussi à s'échapper. La panique gagne du terrain. S'il reste des hommes du camp du Gouvernement Mondial dans la zone ciblée, il subissent aussi l'offensive car elle ne différencie pas alliés et ennemis. C'est une attaque complètement gérée à l'aveugle de son objectif principal. Elle ne prend pas en considération les pertes et les dégâts infligés.[2]

Personnes pouvant lancer un Buster Call

Le Buster Call étant l'ultime force d'attaque de la Marine, seuls quelques privilégiés, en l'occurrence les membres haut-placés de la Marine, qui figurent au premier-plan (Amiraux et Amiral en Chef) ont le pouvoir de lancer un Buster Call ou de déléguer ce droit exclusif à quelqu'un d'autre. Spandam, par exemple, a reçu l'autorisation d'Aokiji de l'utiliser.[3] Il y a également le Conseil des cinq doyens et les employés du Gouvernement Mondial ayant reçu un Escargophone Doré qui ont ce droit. Spandine a reçu l'autorisation de lancer le Buster Call sur Ohara par Sengoku, alors Amiral.[11]

Voici la liste des personnes autorisées à lancer un Buster Call  :

Les Vice-Amiraux Sakazuki,[12] Kuzan,[13] Strawberry, Yamakaji, Doberman, Onigumo, Momonga[4] ont déjà été envoyés pour mettre en oeuvre un Buster Call, à Ohara et Enies Lobby. Haguar D. Sauro était censé être présent pour le Buster Call d'Ohara mais il a quitté ses fonctions, un autre Vice-Amiral l'a donc remplacé.[13]

Lancement d'un Buster Call

La procédure d'appel d'un Buster Call est dite être dans les mains de ce qui suit. Un Buster Call est lancé, lorsque la personne qui le souhaite, utilise un Escargophone Doré (ゴールデン電伝虫, Gōruden Den-den Mushi) en appuyant sur son bouton.[5] Une fois le bouton sur leurs carapace enfoncé, ils envoient un signal aux Escargophones Argentés (シルバー電伝虫, Shirubā Den-den Mushi) qui alertent par un message strident le lancement d'un Buster Call.[9] Ce sont deux types très rares d'escargophones. Spandam dit lui-même que son utilisation sans une délégation est illégale.


Escargophone doré
Un Escargophone doré
Den Den Mushi en métal
Un Escargophone argenté

Description

Buster Call Vice-Amiraux

Les cinq Vice-Amiraux qui ont mené le Buster Call à Enies Lobby: Strawberry, Yamakaji, Doberman, Onigumo et Momonga

Les Amiraux ou Vice-Amiraux ainsi qu'une flotte de dix navires de guerre parmi les plus proches de l'emplacement de l'appel sont envoyés sur l'île à détruire. Il semble qu'un Buster Call ne peut être annulé et une fois que les objectifs du Buster Call sont annoncés, tous les autres détails deviennent sans importance.[2] Robin l'a décrit comme une "version cauchemardesque d'un incendie criminel concentré". Ainsi, si un criminel se trouve proche d'un navire de la Marine, les autres navires vont le cibler pour éradiquer le criminel, même si cela implique de tuer les Marines à bord.[14]

Les navires utilisés sont larges, et ont apparemment grandi au fil du temps. Ceux utilisés durant le Buster Call d'il y a 20 ans, étaient deux fois plus gros qu'un géant. Ceux utilisés durant le Buster Call d'Enies Lobby étaient aussi gros que la Tour Judiciaire et aussi long que le Pont de l'Hésitation. Ils peuvent maintenant transporter un nombre semblant incalculable de soldats de la Marine.

Futilités

  • Les deux Buster Call ont pour point commun Nico Robin comme cible et le CP9 comme déclencheur du Buster Call.
    • Nico Robin est la seule personne connue ayant survécu à deux Buster Call.[8]
    • Spandam, qui a déclenché le Buster Call d'Enies Lobby,[9] est le fils de Spandine qui a déclenché celui d'Ohara.[15]
  • Un Buster Call a été lancé sur Oda dans un SBS.[16]
  • Un Buster Call a été lancé sur Douglas Bullet dans le passé dans le seul but de le neutraliser,[17] mais c'est un événement non-canon.[18]

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 One Piece Manga et Anime - Tome 41, Chapitre 395 et Épisode 277 - Le Buster Call est lancé sur Ohara.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 One Piece Manga et Anime - Tome 44, Chapitre 421 et Épisode 302 - Le Buster Call est lancé sur Enies Lobby.
  3. 3,0 et 3,1 One Piece Manga et Anime - Tome 38, Chapitre 365 (p. 2) et Épisode 254 - Spandam parle du Buster Call.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 One Piece Manga et Anime - Tome 44, Chapitre 420 et Épisode 302 - Les Vice-Amiraux et les navires de guerres arrivent à Enies Lobby et lancent un tir de semonce.
  5. 5,0 et 5,1 One Piece Manga et Anime - Tome 40, Chapitre 386 et Épisode 272 - Spandam parle de son Escargophone Doré.
  6. 6,0 et 6,1 One Piece Manga et Anime - Tome 41, Chapitre 391 (p. 9) et Épisode 275 - Spandam révèle que Ohara a été rasée par le Buster Call.
  7. 7,0 et 7,1 One Piece Manga - Tome 50, Chapitre 491 - Enies Lobby est en ruines.
  8. 8,0 et 8,1 One Piece Manga et Anime - Tome 41, Chapitre 397 et Épisode 278 - Robin est la seule survivante du Buster Call qui a rasé Ohara.
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 One Piece Manga et Anime - Tome 42, Chapitre 409 et Épisode 294 - Spandam appuie par erreur sur son Escargophone Doré.
  10. One Piece Manga et Anime - Tome 44, Chapitre 429 et Épisode 311 - L'équipage du Chapeau de Paille et la Franky Family s'échappent d'Enies Lobby.
  11. One Piece Manga et Anime - Tome 41, Chapitre 395 (p. 10) et Épisode 277 - L'Amiral Sengoku a donné l'Escargophone Doré à Spandine.
  12. One Piece Manga et Anime - Tome 41, Chapitre 397 (p. 12) et Épisode 278 - Akainu détruit le navire des habitants d'Ohara.
  13. 13,0 et 13,1 One Piece Manga et Anime - Tome 41, Chapitre 396 et Épisode 277 - Kuzan est présent à Ohara.
  14. One Piece Manga et Anime - Tome 44, Chapitre 422 et Épisode 305 - Onigumo ordonne une attaque sur un autre navire du Buster Call.
  15. One Piece Manga et Anime - Tome 43, Chapitre 419 (p. 8) et Épisode 301 - Spandine est le père de Spandam.
  16. One Piece SBS - SBS Tome 43 - Un Buster Call est lancé sur Oda.
  17. One Piece Anime - One Piece Stampede.
  18. One Piece - One Piece Tome 10089 - Le passé de Douglas Bullet est présenté.


Navigation du site

ArmesPistolet Infobox
Sabres et Lames
Autres Armes
MM Marine MM
Transport
Aptitudes
Rangs
Articles relatifs
Emblème Gouvernement Mondial Gouvernement Mondial Emblème Gouvernement Mondial
Agents du Cipher Pol
Aptitudes
Articles relatifs
Événements
Événements
Participants et Implications
Articles Relatifs

Démarrer une discussion Discussions à propos de « Buster Call »

  • Buster Call : puissance et future intervention

    78 messages
    • Bof. A mon humle avis, l'intervention militaire de la marine à Shaondy, c'était autre chose qu'un Buster call.
    • Skylent a écrit :Bof. A mon humle avis, l'intervention militaire de la marine à Shaondy, c'était autre chose qu'un Buster ca...
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .