FANDOM


 
Ligne 70 : Ligne 70 :
 
----
 
----
 
===Taux de prévisibilité over Neinhart===
 
===Taux de prévisibilité over Neinhart===
  +
{{Spoiler bloc|Les bons types ont compris la référence du titre de ce point|http://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1493821234-over-9000-neinhart.png}}
 
Comme ce manga est rempli de cliché, que les héros sont quasiment invincibles, le manga est très prévisible. Les surprises se font très rares.
 
Comme ce manga est rempli de cliché, que les héros sont quasiment invincibles, le manga est très prévisible. Les surprises se font très rares.
 
* Notez que les surprises les plus fréquentes sont les conneries que Mashima trouve comme deus ex mashimas en faveur des héros du genre le méchant qui a une phobie ridicule.
 
* Notez que les surprises les plus fréquentes sont les conneries que Mashima trouve comme deus ex mashimas en faveur des héros du genre le méchant qui a une phobie ridicule.
Ligne 87 : Ligne 88 :
 
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/26/1/1498429380-leon-2.jpg
 
http://image.noelshack.com/fichiers/2017/26/1/1498429380-leon-2.jpg
   
Bonne lecture, et que [http://image.noelshack.com/fichiers/2017/26/1/1498428195-benzzami.jpg le Pouvoir de la Moure et de la Mitié] soit avec vous dans vos cœurs pour toujours !''''' <ac_metadata title="【Manga/Anime】Fairy Tail est pris qui croyait vendre" notify_everyone="1499429935"> </ac_metadata>
+
Bonne lecture, et que [http://image.noelshack.com/fichiers/2017/26/1/1498428195-benzzami.jpg le Pouvoir de la Moure et de la Mitié] soit avec vous dans vos cœurs pour toujours !''''' <ac_metadata title="【Manga/Anime】Fairy Tail est pris qui croyait vendre" notify_everyone="1499429935"> </ac_metadata>

Version actuelle en date du juillet 7, 2017 à 17:58

Averto
Averto
Attention ! L'auteur de la présentation dément toute forme de neutralité ! Mais par contre il prétend avoir 90% de la vérité !

Bonjour ! Aujourd'hui où j'écris ce texte nous sommes le 7/07/2017, ce qui est ...

Spoiler: ...

Spoiler: ...

l'anniversaire de la 4ème défaite de Acnologia contre un bateau, mais il ne faut pas le dire à ceux qui n'ont pas lu le manga ! 1496397972-jesustina.png

L'anniversaire de la disparition des dragons ! Exactement !


Dans quelques dizaines d'années, je pense qu'on dira encore "Eh, vous vous souvenez de Fairy Tail ?" Car ce je le dis et je le pense : ce manga est culte ! Vous devez le lire. "Et pourquoi ne pas seulement regarder l'animé" me direz-vous ? Eh bien, parce que l'animé n'achève pas et n'achèvera jamais l'adaptation du manga, et ce pour de nombreuses raisons que vous allez lire dans un instant.

1499429492-taon.jpg

Le point de départModifier

Fairy Tail est un shonen nekketsu, un genre de manga avec des héros aux valeurs les plus classiques qui soient : on veille sur nos amis, nous sommes prêts à sacrifier nos vies pour eux (même si on le fera jamais par une série de coups de bol). Son auteur est Hiro Mashima, connu pour avoir écrit avant quelques autres mangas randoms, dont seul Rave a réussi à se démarquer pour quelques qualités avérées. Fort de son succès avec Rave, Mashima s'est ensuite lancé sur un autre manga : Fairy Tail. Avant de commencer à parler de Fairy Tail en lui-même, je veux souligner que tous les mangas de Mashima se ressemblent dans une certaine mesure, et que chaque nouvelle histoire contient des références aux précédentes, ce qui fonctionne un peu comme des références Emoticon_wink.png et un placement de produit. Maintenant, revenons à nos moutons.


Ainsi le conte de fées commenceModifier

RésuméModifier

Fairy Tail raconte une histoire dans un monde anachronique de magie, celle de Natsu Dragnir, un mage d'un type particulier : un chasseur de dragons de feu. Une Magie de Chasseur de Dragons consiste à donner une immunité et une capacité d'absorption de l'élément contenu dans le nom de la magie (par exemple, la Magie de Chasseur de Dragons de Feu permet d'être immunisé au feu et de le manger). Mais surtout (et c'est très important) :

Spoiler: ...

1474794851-risitas766.gif

les chasseurs de dragons utilisent des techniques capables de tuer des dragons.

Spoiler: Même si...

ils ne tueront pas un seul dragon de tout le manga et que Mashima a dit dans une interview que ce qu'il a dit est faux et qu'aucun chasseur de dragon n'a de technique pour tuer un dragon. 1467335935-jesus1.png

Dès le tout premier chapitre, on apprend que Natsu a été élevé par un dragon nommé Ignir, mais que ce dragon l'a soudainement abandonné sans explication le 7/07/X777. Depuis, Natsu est à sa recherche.


Dans ses folles aventures, Natsu est accompagné de Happy, un chat qui vole et qui sera très important, et de Lucy qui le sera encore plus.

Spoiler: ...

Issou !

Beaucoup d'autres personnages secondaires l'accompagneront, comme Erza la chevalière, et Grey le rival ténébreux mage de glace. Ah pardon, j'ai failli oublié de dire d'où vient le titre du manga : Fairy Tail. Les mages s'organisent en associations afin de réaliser des actions pour aider certaines personnes en bien ou en mal, c'est ce que l'on appelle les guildes. Il y a les guildes légales qui sont les gentilles en général, et les guildes noires qui sont les méchantes (noir ça allait pas être la couleur des gentils dans un manga pareil). La guilde dont fait partie Natsu est Fairy Tail.


Par contre, on peut souligner que Lucy a une place narrative semblable à celle de Watson dans un livre de Sherlock Holmes : elle fait souvent office de narrateur dans les courts et rares moments de transitions, comme si c'était elle qui racontait l'histoire.


Dans Fairy Tail, tout au long du manga, on voit Natsu et ses potes de Fairy Tail défoncer les méchants sur sa route et enchaîner les quêtes où querelles avec d'autres guildes, et ce en accumulant de plus en plus d'amis par le Pouvoir de l'Amour et de l'Amitié, et ce jusqu'à ce que Natsu puisse découvrir pourquoi son père Ignir l'a abandonné.


La moraleModifier

Ce manga respire par tous les orifices l'amour et l'amitié. La seule morale du manga tourne autour des amis, ce qui donne souvent lieu à des punch-lines comme : "Je dois me battre pour mes amis" ; "Comment es-tu pu faire ça à tes propres amis !?" ; "Si tu aimes quelqu'un, alors tu dois vivre pour lui." (Maaaaaiiiiiis bizarrement dès qu'il s'agit d'un personnage pas populaire du tout et à peine développé là il a le droit de mourir au nom de l'amitié, sinon les héros refuseront catégoriquement que le gentil meure). Les antagonistes, eux ne connaissent pas le mot "amitié" en bon gros clichés.

Spoiler: hormis

ceux qui vont devenir gentils et les lesbiennes de l'Arc Tartaros

En clair, comme vous pouvez le constater : une morale à la portée d'un enfant de 10 ans. Sauf que...


Le manga est rempli de perversité, ou plutôt il en gagne de plus en plus à chaque arc. Plus on avance, et plus vous verrez vos personnages préférés démolis à coups de soit-disantes blagues de cul et de nichons, à tel point qu'on ne reconnaît plus du tout certains personnages à la fin du manga, n'est-ce pas Erza ? Certes, au début on te dit que l'héroïne blondasse nommée Lucy sera l'objet de nombreux prétextes à exhiber sa poitrine, mais ça aurait pu passer si ça ne partait pas plus tard jusqu'aux sous-entendus sexuels jusqu'à atteindre un stade explicite. Du coup, à qui voulez-vous adressez un manga aussi infantile et pervers à la fois ? Il y a pas 2 messages contradictoires ?


DéfautsModifier

Vous l'avez senti venir, parce que jusqu'ici je ne parle pas de beaucoup de choses positives, alors je vais aller à l'essentiel : ce manga est le pire du monde. J'arrive à trouver absolument tous les défauts possibles dedans, tous !


Personnages creuxModifier

GentilsModifier

Je vais vous donner une astuce : quand un personnage a un flahback, soit c'est un gentil, soit il va le devenir. Quand un gentil a un arc dédié à son passé, il devient inintéressant scénaristiquement par la suite à quelques exceptions près comme Natsu et Grey. Et leur personnalité est assez plate (à part celle de Grey pendant les 3/4 du manga).


MéchantsModifier

Les méchants ne sont pas crédibles. Un antagoniste gagne en crédibilité par ses victoires d'ordinaire. Mais Mashima ne semble pas l'avoir compris vu qu'il mise tout sur la hype autour des méchants à leur introduction.


Le scénario n'avance paaaaaaaaasModifier

Vous vous souvenez de Ignir ? Pmopmp.png

Le fameux père dont Natsu est à la recherche officiellement ? Ben Natsu ne le recherche jamais réellement. Je vous l'ai dit : il fait des quêtes aléatoires. L'auteur a résolu cette intrigue en jetant Ignir par hasard en plein milieu d'une des quêtes poursuivie au cours du manga. Mais alors, c'était obligé de nous montrer ces quêtes aléatoires ? J'aurai pu à une époque défendre ça en disant que c'était pour montrer le nombre de nouveaux alliés de Fairy Tail, mais...Emoticon_wink.png

Je l'évoquerais dans le point suivant.


Univers pas assez étenduModifier

L'auteur balance des informations de temps-à-autre sans jamais développer autre chose que ce qui est utile à son histoire ou ses combats. Du coup, on ne sait pas du tout comment fonctionnent les pays, les intérêt et l'histoire de certains personnages importants.

Spoiler: Pas vrai

Iwan ?

Vous vous souvenez de quand j'évoquais les guildes de mages dans Fairy Tail ? Eh bien sachez que, à part Fairy Tail, toutes les autres guildes gentilles sont inutiles !

Spoiler: ...

sauf Blue Pegasus parce que le grand Ichiya est bel et bien le personnage le plus puissant du manga ! 1496397972-jesustina.png

Mashima a introduit une multitude de personnages secondaires en dehors de Fairy Tail, mais très rares sont ceux nécessaires à l'avancement du manga. Ils ne servent qu'à faire plaisir aux fans en remplissant les quotas de personnages alignés dans les goûts des lecteurs.

Spoiler: Vous voulez...

  • un beau gosse qui soit l'intrigue amoureuse de Erza ? En voilà un ! Vous le verrez souvent, mais il ne servira à rien par contre.
  • plus de chasseurs de dragons ? En voilà 6 de plus, dont 3 qui ne serviront jamais à rien parce qu'ils ne font pas partie de Fairy Tail.
  • une intrigue amoureuse pour Gajil ? Voici, mais elle ne sera définie par rien d'autre que cette relation amoureuse, et de toute façon elle n'est plus utile depuis le 6ème arc de Fairy Tail

Ceci m'amène à un autre point.


Fa-fa-fan-service !Modifier

A partir du 5ème arc, Hiro Mashima a vu que son manga devenait très populaire. Du coup il l'a poursuivi en rajoutant énormément d'élément dans le seul but de faire plaisir à ses fans. Ca donne une surcharge de clichés populaires comme : les femmes qui ont toutes des proportions alléchantes pour la parie perverse du public, des personnages avec tous les styles vestimentaires et caractériels possibles de la loli dojiko à la sadomasochiste tsundere en décolleté plongeant, une énorme variété de magies dont beaucoup sont inutiles, et un énooOOOOOOOORME taux d'intrigues amoureuses.


Ca donne des situations complètement ridicules où Hiro Mashima se sent coincé, étant obligé de faire apparaître certains personnages juste pour le fan-service alors qu'ils ne servent à rien, et il va même jusqu'à ressusciter des personnages d'entre les morts pour ça, à croire qu'il aime faire des conneries pareilles.

Spoiler: Mention spéciale à

Lisana, Makarov l'increvable et toutes les faux morts de l'Arc Alvarez



Je crois que le pire en la matière, c'est qu'il y a plein de méchants créés uniquement pour introduire des magies à but de déshabiller les filles en plein combat, et ainsi exhiber encore plus leur corps aux yeux des pervers.


Un autre détail : comme le disait si bien JeanPierreXV "Mashima ne sait pas décrédibiliser ses héros". Cela se traduit par leur quasi-invincibilité, et les rares défaites des gentils ont pour but de mettre en valeur un méchant qui sera décrédibilisé à son tour.


IncohérencesModifier

Il y en a trop pour vous les citer. TROP ! Même le scénario principal n'est pas cohérent sur une miette. Peut-être que vous vous avez envie de faire un top des pires incohérences ?


Cet univers détruit ses propres règlesModifier

C'est complémentaire avec les incohérences. Parce que Mashima veut donner trop de chance aux héros, il contredit les règles de son propres manga rien qu'en inventant dans l'instant même une nouvelle règle. En conséquence...


Deus sex mashimasModifier

L'auteur abuse tellement du destin dans son manga qu'est née sur Internet l'expression "deus ex mashima" ou "deus sex machina" en dérivé de "deus ex machina" (les vrais qui ont vu Saint Seiya savent ce qu'est un deus ex machina). Ca vous donne déjà un aperçu des abus de la chance dans Fairy Tail.



Puissance des personnages très mal géréeModifier

Ca ne manque pas d'explosions dans Fairy Tail, ni de figures de frime dans les combats. Cependant, comme dit plus haut, l'auteur abuse de la chance. Cela cause des problèmes de plus en plus fréquents. Plus on avance, plus les méchants ont des pouvoirs incroyables et durs à contrer pendant que les héros restent sur leurs acquis du Pouvoir de l'Amour et de l'Amitié (le PDAA que je l'appelle). On en arrive à la fin du manga où on a le sentiment que l'entraînement ne sert à rien puisque les héros ont plus de chance que Gontran de l'univers de Donald Duck.

Spoiler: Les combats eux aussi sont souvent mal faits.

La preuve est qu'à la fin ce sont les humains qui affrontent la forme dragonique de Acnologia et les chasseurs de dragons la forme humaine.
Spoiler: Du coup

Erza aura été le seul personnage (hormis Ichiya) à battre un dragon ! Elle en a battu 2, dont tué un rien qu'avec son sourire !!!

1499415462-one-smile-erza.jpg



Taux de prévisibilité over NeinhartModifier

Spoiler: Les bons types ont compris la référence du titre de ce point

1493821234-over-9000-neinhart.png


Comme ce manga est rempli de cliché, que les héros sont quasiment invincibles, le manga est très prévisible. Les surprises se font très rares.

  • Notez que les surprises les plus fréquentes sont les conneries que Mashima trouve comme deus ex mashimas en faveur des héros du genre le méchant qui a une phobie ridicule.

Points positifsModifier

Pour moi, les seuls points positifs conservés, pas détruits dans la suite du manga, se situent dans les premiers arcs. Le manga restait dans la simplicité et la facilité, mais sans faire d'erreurs grossières. L'Arc Phantom Lord est quand même le seul arc qui se démarque dans son déroulement.

Spoiler: Nostalgie

Quand Makarov était encore utile à l'époque.

1496002634-makarov-rev.jpg

Fairy Tail savait rester classique et logique à une époque. Les combats étaient simples et presque dénués d'abus de chance. Les personnages avaient encore une personnalité propre, alors que maintenant, j'ai l'impression que tous ne sont que des échos derrière Natsu qui représente la voix de tous les gentils du manga qui le suivent aveuglément et acclament ce crétin. Au début du manga, on pouvait encore faire donner du crédit à l'univers pas assez étendu parce qu'on en restait à une vision restreinte, ce qui n'est plus le cas maintenant qu'on a la vision mondiale et que ça se résume toujours à un combat entre le bien et le mal sans évoquer le fonctionnement du monde hors-scénario. Si le manga s'était arrêté comme prévu à l'Arc Phantom Lord, on en serait resté à un univers modeste et cohérent.

1487787065-hollande-3.png Mais ça, c'était avant.


L'intérêt de lire un manga pareilModifier

Comme je l'ai dit plus haut, Fairy Tail, on y trouve tous les défauts possibles. Au fur-et-à-mesure que je l'ai compris, j'ai pris de plus en plus de plaisir à le lire en tant que nanar. C'est un manga qui devrait se lire juste pour rigoler de la prochaine bêtise de l'auteur comme le font d'autres gens devant certains films légendairement mauvais. Le manga est au premier degré, la lecture devrait l'être au second, comme pour la fin de Bleach.


Voilà, j'en ai fini. Je vous incite à lire Fairy Tail d'autant plus qu'il ne fait que 525 chapitres, et qu'il sera fini dans 2 semaines. Le dernier arc est une purge hilarante et cosmiquement mythique jusqu'à donner l'impression qu'il invente des nouveaux défauts.

1498429380-leon-2.jpg

Bonne lecture, et que le Pouvoir de la Moure et de la Mitié soit avec vous dans vos cœurs pour toujours !

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .