FANDOM



Le Mammouth était un des navires de L'Équipage de Kaido. Le capitaine de ce bateau est Jack [2]. Il fut détruit par Zunesh durant la seconde attaque de Jack sur Zo.[3]

ApparenceModifier

La figure de proue du navire incarne une tête de mammouth, comme son nom l'indique. Il a aussi le Jolly Roger de l'équipage situé sur la voile principale [1] .

HistoireModifier

Arc Dressrosa Modifier

Le navire navigue sur les mers du Nouveau Monde, observant les navires de la Marine qui escorte Doflamingo à Impel Down. Sur le pont, un membre de l'équipage demande à Jack s'il est sûr de son plan, ce que ce dernier confirme, en déclarant qu'ils devaient sauver Doflamingo, peu importe les conséquences.

Arc Zo Modifier

On reverra Jack sur le Mammouth en vie, récupérant de ses blessures. Le navire est encore utilisable, bien qu'il a subi des dégâts conséquents.[4].

Le navire avec le reste de la flotte est vu tirer des boulets de canons sur la patte de l'éléphant avec pour objectif de faire tomber l'animal mais le navire ainsi que le reste de la flotte sera détruit par le coup de trompe de Zunesh.

Arc Tougato Modifier

Jack immobile débris Mammouth

Jack immobilisé sur les débris du Mammouth

Au fond de la mer, Jack est aperçu vivant mais immobilisé sur les débris du Mammouth.[5]

Futilité Modifier

  • Le navire de Jack serait inspiré du Mammouth.

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 One Piece Manga & Anime - Chapitre 801 (p. 10-11), Épisode 746 Jack élabore un plan pour sauver Doflamingo
  2. One Piece Manga - Chapitre 808 (p. 4), Jack est présenté comme Capitaine du Mammouth dans son infobox
  3. One Piece Manga — Tome 82 Chapitre 821, Zunesh détruit le Mammouth ainsi que le reste de l'équipage de Jack.
  4. One Piece Manga - Chapitre 806 (p. 9), les informations sur l'opération de Jack sont transmises via le journal
  5. One Piece Manga et Anime - Tome 82, Chapitre 824, Épisode 779

NavigationModifier

Navires
L'Équipage aux Cent Bêtes
Aptitudes
Articles Relatifs
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .