FANDOM


One Piece Grand Battle! est le premier jeu de la saga Grand Battle. Il s'agit d'un jeu de combats en arènes regroupant les trois premiers Arcs du manga. Une vingtaine de personnages sont jouables.

Bandai a publié le jeu en 2001 au Japon. Il a fallut attendre jusqu'en 2003 pour que le jeu soit traduit et publié en Europe. Il fut le premier jeu One Piece à être sorti dans un pays autre que le Japon.

HistoireModifier

Un jeune garçon nommé Monkey D. Luffy débute son aventure pour devenir Roi des Pirates en allant sur Grand Line. Sur sa route, il affronte de puissants ennemis et petit à petit, il s'entoure d'un puissant équipage. L'histoire est basée sur la saga East Blue et l'arc Whiskey Peak.

GameplayModifier

Screenshot de One Piece- Grand Battle!

Capture d'écran du jeu

Comme tous les autres jeux Grand Battle, les combats sont des versus de personnages, le personnage que le joueur choisi a plusieurs attaques, des stratégies de combats, et des pouvoirs afin de faire changer la balance du combat. Le gagnant du combat affrontera un autre personnage. À la fin, le personnage du joueur affrontera un boss qui est là à chaque fin d'histoires. Le gameplay est similaire à celui de Super Smash Bros.

PersonnagesModifier

FutilitésModifier

  • Malgré le fait qu'il n'ait jamais combattu dans la série, Shanks est jouable comme un combattant. Pandaman est également présenté, en dépit de ne pas être un personnage à part entière.
  • Lors de la sortie du jeu, Miss Wednesday n'était pas encore présentée en tant que Princesse Vivi.
  • C'est le premier des quatre jeu à posséder "Grand Battle" dans son titre.
  • "Grand Battle !" a remporté un prix aux Playstation Awards 2002 parallèlement à sa suite One Piece Grand Battle ! 2. Plus de 600.000 exemplaires ont été vendus après sa première année en vente.

Liens ExternesModifier

Navigation du SiteModifier

Jeux Vidéo
Plateformes Nintendo
Plateformes PlayStation
Autres plateformes
Articles connexes
Marchandise
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .